Select Page
Accueil / projets / Parc Naturel Urbain de la Lizaine – Héricourt

Parc Naturel Urbain de la Lizaine – Héricourt

Parc Naturel Urbain de la Lizaine - Héricourt

Maître d’ouvrage Public

Ville de Héricourt

Équipe du projet : SORTONS DU BOIS - Paysagistes Concepteurs

Date : 2018

Caractéristiques du projet

Montant des travaux : 1000000 €

Mission(s) : ESQ+BASE+EXE+OPC

Taux de rémunération : 7.5 %

Surface totale : 25000 M²

Lieu : Héricourt

Département : Haute-Saône

Région : Bourgogne - Franche Comté

Type de procédure : Concours (officiellement MAPA avec remise de Prestations)

Projet lauréat : oui

Description :

Le projet est situé à proximité directe du centre-ville d’Héricourt dans un écrin encore naturel formé par un méandre de la Lizaine et de sa confluence avec un ruisseau donnant au site un caractère inondable le préservant de toute urbanisation. Pour autant ce site était d’ores et déjà un lieu de liaison entre les quartiers Sud de la Ville et son centre. L’aménagement d’un parc naturel urbain à cet endroit a donc tout son sens.
L’aménagement du parc est l’occasion de travailler à la fois une phase opérationnelle immédiate du projet tout en se projetant dans une phase ultérieure à horizon plus lointain. Dans une approche environnementale, respectueuse de la faune et la flore, le projet global consiste à mettre en place une déambulation ponctuée d’observatoires et de lieux identitaires permettant d’être au plus proche de la nature, tout en valorisant la rivière à peine perceptible.
La phase opérationnelle permet quant à elle de proposer une véritable liaison douce entre quartiers pour les habitants d’Héricourt, agrémentée d’une aire de jeux significative, des agrès pour adultes, des lieux de repos et de détente.
La particularité du projet réside sur les mouvements de sol. Nous avons conçu de grandes surfaces de déblais proches de la rivière qui permettent les jours de hautes eaux d’offrir une déambulation « en passerelle », bien différente du reste des jours de l ‘année. Nous avons réutilisé ces excavations pour remblayer sous forme de merlons tout un secteur du parc sous lignes électriques aériennes, permettant ainsi la mise à distance d’un stade de football particulièrement présent.
Le parc est ainsi dessiné tout en géométrie, s’harmonisant avec le contexte du site, tout en favorisant de nouvelles plages de biodiversité.